Le faux et l'usage de faux: explications et peines encourues
  • Le faux et l’usage de faux:

Constitue un faux, toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d'expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d'établir la preuve d'un droit ou d'un fait ayant des conséquences juridiques.

Le Code Pénal incrimine le faux comme une infraction contre la paix publique, et plus précisément comme une atteinte à la confiance publique, bien que le faux porte souvent en outre préjudice aux intérêts matériels et moraux des particuliers.

Le faux et l'usage de faux sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.
 

Contact

Contact Cabinet d'avocats Hached

Nous écrire

Inscription à la news letter

Le cabinet Hached met à disposition de ses confrères et clients une Newsletter trimestrielle, laquelle analyse l’actualité du droit des étrangers, de la famille et du travail.
Inscrivez-vous :
Vous êtes ici: Accueil Le Faux-usage de faux